Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

30 nov. 2008

Le marché des biens techniques et culturels sur internet

GfK constate une nouvelle fois les performances d’internet sur les biens techniques et culturels : sur la période pré Noël (Q3 2008), dans un contexte d’arbitrage des dépenses, Internet continue de croitre en chiffre d’affaires et en part de marché.

GfK, institut d’études marketing, en collaboration avec la Fevad, présente un bilan à fin septembre 2008 de l’e-commerce en France pour les biens techniques et culturels. Selon l’institut d’études, le chiffre d’affaires des ventes des biens techniques et culturels sur Internet devrait cette année atteindre les 2,7 milliards d’euros.


Biens Techniques sur Internet : 10% de part de marché valeur sur Noel 2008 ?

A fin septembre 2008, les achats de biens techniques sur Internet (gros et petit électroménager, électronique grand public, photo, micro informatique) ont atteint le seuil de 1,5 milliard d’euros au sein d’un marché global plutôt morose (en régression de 2%) ce qui confère à ce canal une part de marché de 9,6% sur le troisième trimestre, GfK prévoit d’ailleurs qu’internet atteindra une part de marché valeur de 10% sur Noël.




Quels seront les produits stars de Noel sur Internet ?

Les produits les plus vendus sur Internet restent très high tech. Le PC portable reste le plus plébiscité, puis la télévision LCD ou encore l’appareil photo numérique compact.
« Le netbook sera très certainement le produit phare de ce Noël 2008, grâce à une offre large et disponible chez les E-commercants, à contrario des magasins physiques qui tardent à rentrer ce nouveau type de PC Portable dans leur rayon. Ce produit aidera sans aucun doute Internet à franchir la barre des 10% de part de marché valeur sur le dernier trimestre 2008» commente Fréderic LANDAIS, directeur du Service Distribution de GfK.

Le dynamisme d’Internet en France ne permet pas d’atteindre les performances de nos voisins allemands et anglais.
La France est le troisième marché européen en termes de chiffre d’affaires sur les ventes de biens d’équipements techniques sur Internet derrière l’Allemagne et la Grande Bretagne, pays dans lesquels Internet a réalisé 15% des ventes de biens d’équipements techniques sur le troisième trimestre 2008.


Biens culturels : 25% de chiffre d’affaires supplémentaire en 2008 !
Sur un marché des biens culturels (livres, musique, vidéo, consoles de jeux, jeux vidéo & accessoires et cdroms de loisirs) en croissance de 10%, Internet a cette année encore progressé plus vite que le marché et généré 25% de CA additionnel en 2008. La part de marché d’Internet dépasse désormais les 6% sur les biens culturels, « en progression de plus d’un point sur les 9 premiers mois de l’année » selon Frédéric LANDAIS.
Avec une chiffre d’affaires TTC mesuré selon GfK à 327 millions d’€uros à fin septembre 2008, Internet réussit la performance de développer son chiffre d’affaires sur chaque marché, y compris sur la musique ou la vidéo, pourtant en régression.

On enregistre ainsi une progression de 60% du chiffre d’affaires d’Internet sur les marchés des loisirs interactifs (+29% pour le marché), et du livre avec 33% de chiffre d’affaires additionnel sur un marché en légère régression (-1,5%). Sur Internet, le marché du livre est ainsi passé devant celui de la vidéo en chiffre d’affaires, avec près de 135 millions d’€uros réalisés en 2008, pour atteindre 6% du marché, soit une progression d’un point et demi de part de marché. Pour autant c’est toujours sur le marché de la vidéo qu’Internet enregistre sa meilleure performance avec quasiment 11% de parts de marché (+1 point).

Avec un développement similaire à celui du livre, Internet a quasiment doublé sa part de marché sur la musique (5,7% en 2008, 2,9% en 2005), performance d’autant plus remarquable sur un marché chroniquement à la baisse. En 2008, la CA de la musique sur Internet a même cru de 9% pour atteindre plus de 32 millions d’€uros, quand le marché plonge à -16%.

Sur les marchés des Loisirs Interactifs, Internet est en passe de combler son retard : plus d’1,2 point de PDM gagné depuis le début de l’année sur les jeux vidéo avec de belles réussites comme Wii Fitness, meilleure vente de l’année où Internet atteint quasiment 9% de parts de marché.


Méthodologie :
Ces chiffres sur le e-commerce sont collectés de façon hebdomadaire ou mensuelle, selon les produits suivis par GfK au sein d’un échantillon représentatif de « pure players » et de « click and mortar» offrant biens culturels et d’équipements techniques grand public.


A propos du Groupe GfK :
Le Groupe GfK se classe au 4ème rang mondial des instituts d’études marketing et a réalisé un chiffre d’affaires de 1,162 milliard d’euros en 2007. Ses activités couvrent trois divisions : Custom Research, Retail and Technology et Media et compte plus de 115 filiales réparties sur 100 pays. L’effectif total est de 9070 employés. En France, le Groupe GfK a réalisé un chiffre d’affaires consolidé en 2007 de 90 millions d’euros avec 610 personnes. Pour en savoir plus, visitez le site Internet : www.gfk.com ou www.gfkrt.com

Communiqué de presse Fevad