Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

10 janv. 2009

Une très bonne nouvelle en provenance du CHILI - Dakar 2009


Ils font partie des rescapés ... Avec Jean Marc Despujols sur son Toyota.
MECABUREAU des hommes avec un fort caractère qui sauveront l'honneur des Béarnais en course... puisque les deux véhicules du Team OMEGA ne sont plus en course.... depuis le premier jour après seulement 18 kilomètres pour Turon Barrère et 12 kilomètres pour Ayala...

Philippe Bernat-Salles et Gilles Lafeuillade sont autorisés à repartir !! C'est l'excellente nouvelle de la journée à deux titres : c'est d'abord la preuve que les organisateurs ont privilégié le spectacle et le sport, ensuite c'est le signe que Dominique Totain, une fois encore, a fait des miracles et a réussi à changer la boite de vitesses du Bowler dans un temps canon. Ca fait vraiment plaisir d'avoir deux béarnais supplémentaires en course.


L'ex-rugbyman, Philippe Bernat-Salles se lance sur un nouveau terrain de jeu depuis la saison dernière : le rallye-raid. Le Biarrot né à Pau, passe sans transition d'un sport à l'autre avec les mêmes convictions que celles du ballon ovale (Vice-champion du monde en 1999, Champion de France 2002 avec Biarritz, 42 sélections en équipe nationale).

En découvrant le Dakar, l'homme surprend dans son approche de la course dont c'est la première participation et surtout par ses résultats quotidiens. « Il faut savoir resté modeste » lâchait-il à Buenos-Aires, une réflexion d'avant match qu'il continue d'appliquer quotidiennement malgré ses probants résultats.

Compétiteur dans l'âme, il découvre le Dakar après avoir participé l'an dernier au rallye d'Europe Centrale qu'il abandonnait sur casse moteur de son Bowler. « Je fonce dans cette aventure, pour la vivre pleinement et pour boucler la boucle de Buenos-Aires à Buenos-Aires.
La course je ne la vois pas trop galère mais je m'attends à quelque chose de dur physiquement et mentalement, ce qui s'avère exact. Je me régale et je m'éclate ! », reconnaît Philippe avec beaucoup d'humilité.

Navigué par Gilles Lafeuillade, un palois qui connaît la musique, Philippe se dit et se veut rassuré. Préparé par 4x4 Service, société de Dominique Totain à Pau-Billère, le rugbyman retraité reconnaît bénéficier d'un engin agréable à piloter et de surcroît fiable. Trois jours de course, trois jours durant lesquels Philippe Bernat-Salles et Gilles Lafeuillade réalisent de probants résultats puisque au terme de la troisième étape, ils sont classés à la 56ème place du général.

Marie-France ESTENAVE
© CAPSIS International
Reblog this post [with Zemanta]