Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

15 août 2009

Pays Basque .. La vente en ligne de produits locaux saluée par les agriculteurs ...

En Pays Basque, de nombreux agriculteurs vendent leurs produits locaux en ligne. ... chargée de lancer sur le marché des sites Internet spécialisés dans la ...

Article de : www.eitb.com

La vente en ligne de produits locaux saluée par les agriculteurs basques
Frederik Verbeke - publié 13/08/2009 | eitb.com |

La vente en ligne se résiste bien à la crise. Le chiffre d'affaires du e-commerce ne cesse d'augmenter. Il n'est donc pas étonnant que des syndicats agricoles incitent les agriculteurs à vendre leurs produits locaux sur Internet.
idoki - iparralde - caserio - granja - baserri

En Pays Basque, de nombreux agriculteurs vendent leurs produits locaux en ligne.

Internet peut jouer un rôle important dans la vente de produits locaux du Pays Basque, que ce soit le txakoli, le fromage Idiazabal ou la viande, vu qu'il permet aux agriculteurs de s'adresser à des clients hors de leur portée.

Afin de s'ouvrir de nouveaux marchés, le syndicat basque de propriétaires agricoles et d'éleveurs ENBA (Euskal Nekazarien Batasuna) a contacté une entreprise de Bilbao, chargée de lancer sur le marché des sites Internet spécialisés dans la vente de produits locaux, tels que riojatienda, txakoli.com, quesoidiazabal.com ou carnevasca.com, dont les ventes en dehors de la Communauté autonome basque représentent plus de 70%.

En Pays Basque nord, d'autres exemples sont à citer : arditegia.com, boutique.cotebasque.net, rayon-basque.com, agerria.com, chailla.com, pierreoteiza.com, cave-irouleguy.com, etc.

Or, la vente en ligne s'avère aussi difficile ou même plus que la vente traditionnelle, avertit la Webagency. Il faut compter sur une bonne stratégie.

Afin de mener à bout un bon projet de commerce électronique, il faut,disposer d'une importante quantité et variété de produits afin de fournir une offre attrayante et pas trop disséminée de sorte que les frais logistiques, surtout le transport, n'augmentent pas trop.

Selon ENBA, la vente en ligne est une "réalité" consolidée dans le secteur de la viticulture, qui facture de "véritables fortunes", et plus discrète, mais catégorique, dans les secteurs du fromage et de la viande, entre autres.

Les ventes en ligne résistent bien à la crise

Selon une étude réalisée par l'Observatoire National des Télécommunications et de la Société de l'Information (ONTSI), le chiffre d'affaires du e-commerce espagnol s'établissait à 4,7 milliards d'euros, soit une hausse de 71,4% par rapport à 2006, grâce à la hausse du nombre d'internautes. Le secteur de l'alimentation représente 10,4% des ventes, au-dessous de la vente d'entrées (36%) et le secteur touristique (45,8%). Le confort et le prix sont les deux principaux facteurs qui poussent les clients à faire des achats sur Internet.

En France, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), le chiffre d'affaires annuel du e-commerce français s'établit à 5,6 milliards d'euros. Les ventes en ligne ont même augmenté de 26 % au premier trimestre 2009, une croissance qui est essentiellement due aux soldes en ligne, aux tarifs plus bas des boutiques virtuelles, et au dynamisme général du secteur. 12 000 nouveaux sites ont été créés en un an - soit une progression de 32 % - portant le nombre de sites marchands à 52 000 en France.

Vous pouvez joindre pour le Pays Basque Nord, l'Agence SUMOTIC sitée à Renteria