Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

18 oct. 2009

"Stop aux compétitions qui finissent mal" censuré par Nice-Matin !


Communiqué de presse de l'UCC-Méditerranée (11 septembre 2009) : "Stop aux compétitions qui finissent mal !".

"L'UCC Méditerranée, syndicat professionnel qui regroupe 70 agences de communication du sud-est de la France, alerte les élus et l'opinion publique sur certaines décisions d'appels d'offres publics qui ne respectent pas le travail, la déontologie et l'investissement des agences-conseils de la région. Cette campagne vise les récentes décisions prises par l'Office de Tourisme de la Ville de Nice - une consultation déclarée sans suite pour "disparition du besoin public" (sic) – et par la Communauté Urbaine Nice Côte d'Azur – une consultation sur la communication "développement durable" déclarée elle aussi sans suite -. Faire travailler ainsi de façon inutile des entreprises dans un contexte de crise économique relève d'une certaine désinvolture et d'une grande méconnaissance des contraintes auxquelles les agences-conseil de la région sont confrontées.

Cette attitude fait suite à une campagne agressive et outrancière du Conseil Général des Alpes-Maritimes au printemps dernier et intitulée "Stop Pub".

Cela fait beaucoup de mépris en peu de temps contre les agences-conseils de la Côte d'Azur et de la région.

Une campagne censurée par Nice-Matin !!!

Cette campagne ne paraîtra pas dans Nice-Matin. L'UCC voulait interpeller les élus dans la presse quotidienne régionale sur ces comportements préjudiciables pour les entreprises locales. La Direction du Groupe Nice-Matin a refusé la parution de cette annonce au motif qu’elle était trop polémique.

L’Union des Conseils en Communication (UCC Méditerranée) par la voix de son Président Philippe Français, s'étonne de cette attitude peu confraternelle : "tous les acteurs de la communication dans la région ont intérêt à professionnaliser les relations entre agences et annonceurs. L'attitude des responsables de la Mairie de Nice et du Conseil Général des Alpes Maritimes ainsi que cet interdit de la part d'un grand média n'y contribuent pas."

Les agences-conseils de la région PACA représentent 1.500 emplois et contribuent au développement économique de notre région. Certaines exportent leur savoir-faire à l'étranger. Pour prétendre au rang de région-capitale, la Côte d'Azur a besoin de faciliter le développement de ces compétences tertiaires supérieures. Communication, marketing et créativité sont devenus des attributs indispensables pour attirer des entreprises et pour créer des emplois.

Tel est le sens de l'appel de l'UCC Méditerranée : M.Estrosi, Ministre chargé de l'Industrie, aidez-nous à développer nos entreprises dans la région."