Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

25 nov. 2009

Tuenti : une bande de copains qui contrôle six millions d’Espagnols

Tuenti : une bande de copains qui contrôle six millions d’Espagnols
Par le Courrier d'Espagne : Le Journal Français d"Espagne

C’est David contre Goliath : le petit espagnol Tuenti face au monstre global Facebook. Et sur le territoire espagnol, c’est Tuenti qui gagne, si ce n’est en nombre de membres, du moins en pages vues… L’histoire de la grande communauté Tuenti.
ncroyable mais vrai, ce réseau social né en 2006 du cerveau du jeune Américain Zaryn Dentzel et d’une bande de copains, tous âgés d’une vingtaine d’années se situe, en nombre de pages vues devant Facebook. Zaryn était venu à 15 ans dans un village d’Extrémadure pour passer cinq mois d’immersion dans une famille espagnole. Lorsqu’il rentre dans sa Californie natale, il ‘oublie pas pour autant les amis qu’il s’est fait en Espagne et reste en contact tout en continuant ses études. A 21 ans, en 2004, il crée un premier réseau social politique. Cette expérience lui donne l’idée de se lancer en Espagne, territoire encore vierge. En 2006, alors que les réseaux sociaux commencent à se développer à Madrid, Zaryn débarque. Il a 23 ans. Avec quatre amis, trois espagnols Félix Ruiz, Joaquín Ayuso, Adeyemi Ajao, et un autre américain Kenny Bentley, il occupe d’abord un bureau sordide de la Castellana le temps de monter un réseau social ciblé sur les étudiants et d’accès fermé : il faut nécessairement être invité par un membre pour devenir membre soi-même. De quoi augmenter l’attractivité d’un réseau «exclusif», dans lequel les gens désirent entrer mais difficile d’accès. A ses débuts, Tuenti cible ses invités: un millier de personnes au pouvoir d’achat élevé et majoritairement des femmes.


Suite ...