Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

27 déc. 2009

La tension monte autour d'une future tablette Apple

Benjamin Ferran (lefigaro.fr)

Apple devrait présenter dès janvier une tablette tactile, indiquent de nombreuses sources aux Etats-Unis. Elle pourrait prendre le nom d'«iSlate».

Un appareil inspiré de l'iPod touch mais doté d'un écran tactile de 7 ou de 10 pouces, sur lequel on pourrait aussi bien naviguer sur Internet, jouer à des jeux vidéo et lire des magazines. Voilà à quoi ressemblerait l'hypothétique tablette tactile d'Apple, objet ces derniers jours d'intenses spéculations. Jeudi soir, le site spécialisé MacRumors s'est ainsi aperçu qu'Apple avait déposé depuis 2007, par l'intermédiaire d'un prestataire, le nom de domaine iSlate.com. A sa suite, TechCrunch a constaté que des adresses avaient été réservées depuis deux ans dans plusieurs pays, dont iSlate.fr pour la France.

En anglais, «slate» signifie ardoise. Il n'en fallait donc pas plus pour que plusieurs sites y voient un nouvel indice de la présentation imminente d'une tablette tactile conçue par Apple. L'histoire leur donne en partie raison. Fin 2006, alors que les spéculations se concentraient cette fois sur l'iPhone, le dépôt du nom de domaine iPhone.org avait déjà été très remarqué. A l'époque, un faisceau de confidences avaient également précédé la présentation du téléphone tactile d'Apple, sans qu'il soit possible d'obtenir de confirmation. Quelques jours plus tard, l'iPhone était dévoilé.

Chez Apple, les annonces de nouveaux produits suivent un cérémonial très précis, culminant lors des présentations réalisées sur scène par son PDG et fondateur, Steve Jobs. Entre temps, ces développements sont tenus secrets, les équipes et les partenaires concernés étant réduits au minimum. Cette fois, d'après le Financial Times, une conférence aurait été programmée à San Francisco le 26 janvier 2010, au Yerba Buena Center for the Arts, pour une présentation «majeure».

Un record pour l'action Apple

Le quotidien économique ne donne pas d'information sur la nature de cette annonce. Mais les rumeurs se multiplient. D'après une source «extrêmement fiable» citée cette semaine par Boy Genius Report, Apple pourrait en fait présenter deux tablettes en janvier, l'une avec un écran d'une diagonale de 7 pouces, l'autre de 10 pouces. Selon Business Insider, Apple aurait demandé à certains développeurs d'applications pour iPhone et iPod de s'assurer que leurs logiciels fonctionnent sur des écrans plus larges.

Pour Apple, l'«iSlate» pourrait servir de réponse à la vogue des netbooks, ces petits ordinateurs portables connectés à Internet. Son MacBook d'entrée de gamme est vendu à 900 euros, bien plus cher qu'un PC moyen. Toutefois, le système d'exploitation de la tablette pourrait être dérivé de celui de l'iPhone et de l'iPod touch, plutôt que de celui du Mac. Avec environ 100.000 applications aujourd'hui dans l'App Store, ce modèle de distribution a prouvé son efficacité. Notamment pour Apple, qui prélève 30% sur chaque vente.

En attendant, l'effet le plus concret de ces spéculations concerne le cours de la société en Bourse. Jeudi, l'action Apple a terminé à 209 dollars, un record, et une hausse de 145% depuis un an. Cette bonne performance doit également beaucoup à la série d'indicateurs signalant que les ventes de Mac et d'iPhone se sont très bien portées au cours de cette fin d'année.