Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

24 oct. 2011

Du poil dans l’OVALIE : Champions du Monde !!!

J’ai encore longtemps hésité à publier ce billet… Ludovic Delaherche

Ma journée d’hier a été alternée de déprime, de colère et de rage…
Certains me trouveront excessif ou déraisonnable, ils ont peut être raison… Mais il s’agit de rugby.

Et le rugby c’est dans les tripes que ça se passe.

J’ai passé mes journées à annoncer que nous allions être Champions du monde.

Pour être sincère je m’attendais à une domination AllBlacks perturbée par des coups d’éclats de nos petits bleus qui nous permettrait de l’emporter à la fin du temps réglementaire…

Ce n’est pas du tout ce qui s’est passé !

Mais revenons sur le contexte de cette finale en essayant de nous mettre dans le short d’un joueur du XV de France (appliquons la méthode Human inside! au rugby)

Mes camarades et moi nous faisons conspuer depuis le début de la coupe du monde par la presse Néo Zélandaise et Française.

On vient nous chercher des poux dans la tête en permanence, cherchant la petite bête qui pourrait faire vendre plus de papier.

L’odeur du sang de la coupe du monde de foot en Afrique du sud a aiguisé les appétits des journaleux: ils rêvent du même scénario même s’ils n’ont pas les couilles de l’avouer.

Et puis il faut dire que Marc est très con … Il tombe dans le panneau à chaque coup et nous ça nous gonfle…

On a sorti les anglais et les gallois qui sont deux grosses écuries de l’hémisphère Nord. On est les champions de l’hémisphère Nord dans cette finale face à l’hémisphère Sud. Et pourtant personne n’est derrière nous…

Nous sommes en terre hostile et tout le monde nous dit que nous allons perdre, que nous allons prendre une branlée et que nous sommes des imposteurs…

Des imposteurs qui vont être chatiés par les divins, les grandissimes, les magnifiques AllBlacks…

Et dans ce contexte nous sommes seuls… A 10000 km de chez nous et seuls…

Voila ce que nous avons fait subir à nos joueurs avant cette finale …
Nous gagnons le “Toss” qui nous permet de choisir la couleur de maillot dans laquelle nous allons jouer. Si on choisit le bleu les “AllBlacks” joueront en gris.

C’est une finale à Auckland, nous laisseront au public la joie de voir leur équipe en noir. Nous choisissons le blanc….

Élégance, classe, courage, humilité : je suis fier d’être Français…

Et le match commence, je ne m’appesantirai pas sur le “Kapa O Pango”… Aucun internet…
Par contre: ce que nous avons vu est différent du “scénario officiel” (une branlée monumentale) et du scénario que j’avais imaginé.

Ces AllBlacks intouchables nous les avons dominé pendant 65 minutes !!!

La meilleure équipe sur le terrain c’est nous.

Ils ne sont pas passés une seule fois au large !
Ils devaient nous marcher dessus: Weepuh nous montre rapidement qu’ils ont peur de nous !
Alors on ne va pas refaire la finale mais les Blacks avaient un point de plus que nous à la fin du temps réglementaire.

J’ai entendu exactement 11 fois la même question entre hier midi et hier soir dans les medias : “Qu’est ce qu’il nous a manqué?”

La réponse est simple: un arbitre qui tienne la pression
Favorisés pendant toute la compétition, les Blacks ont bénéficié sur ce match d’un soutien indéfectible de Craig Joubert.

Je ne dis pas qu’il est corrompu: je dis qu’il n’avait pas les couilles de siffler une pénalité face au poteau à 35 m contre les Blacks à la 71eme…

Et on ne parle pas d’UNE situation litigieuse …

On parle de 16 positions de hors-jeu de Mc Caw non sifflées pendant la partie

On parle de 7 pénalités non-sifflées entre la 66eme et la 72eme minute (2 hors-jeu de ligne et 5 fautes au sol)

On parle d’une pénalité à 30 m en face contre Dusautoir sans même que l’arbitre ne lui dise avant “roll-out”: il le dira exactement 9 fois en 6 minutes aux Blacks sans les sanctionner…

On parle d’une pénalité pour avoir tarder à jouer une touche alors qu’un pilier se faisait soigner (quand un des joueurs du 1 au 5 est blessé le jeu s’arrête automatiquement).

Alors dans ce contexte on peut vraiment être fiers de ce qu’a fait le XV de France.

Ils ont éclaboussé TOUTE CETTE COMPETITION de leur classe, de leur orgueil, de leur grandeur, de leur beauté, de leur élégance, de leur courage, de leur sang et de leurs larmes…

Quand est-ce que nous avons eu l’occasion d’être aussi fier d’être français ??? Quand Sarko est sorti bourré du G20 ? Quand les footeux nous ont fait passé pour des abrutis ?

Je crois que la dernière fois que la France est fait internationalement un truc aussi GRAND, c’est quand Chirac a dit non à la guerre en Irak.

Nous sommes la plus belle nation de rugby.

Nous avons la plus belle équipe de cette planète.

Notre equipe sent bon la terrine, le pinard, le pain et le vomi de fin de soirée.

Ces mecs sont un exemple pour tous nos enfants et pour nous mêmes.

Les larmes de Parra contraint de sortir doivent être montrés dans toutes les écoles de rugby et en classe d’éducation civique.

Le silence de Fulgence Ouedraogo qui est resté remplaçant toute la coupe du monde est à montrer dans tous les écoles de management : Bravo Mec !

Les visages de ces mecs contraints de monter sur un podium face à une coupe qu’on leur a volé pour poser pour une photo officielle de merde est a montrer dans toutes les entreprises, établissement scolaire et administration de France.

Le sang qu’ils ont versé pour leur équipe devrait être étalé à la une de tous les médias qui ont crachés sur eux.

Leurs maillots rougis devrait être envoyés à tous les ministres de la république qui ont oublié l’intérêt collectif.

Bravo les mecs : vous êtes GRANDS !

On vous aime

Article : Ludovic Delaherche