Sumotic, E-réputation, veille internet, community management

21 juil. 2012

UJAP Quimper. William Molas, le géant vert - Sports - Le Télégramme



Basketteur professionnel à l'Ujap Quimper, l'imposant William Molas (2,06m pour 110kg) a changé de régime alimentaire il y un an. Il est flexitarien. Et depuis qu'il se passe de viande, ce grand jeune homme âgé de24 ans ne s'est jamais senti aussi bien dans ses baskets.
Flexitarien. Pas un terme qui appartient au jargon des accros de la NBA (*) ou des spécialistes de basket. Juste un mot pour définir ce qu'est WilliamMolas depuis un an. Entendez par-là un végétarien qui ne mange de la viande qu'en certaines occasions. «Quand je suis en déplacement avec l'équipe par exemple. Ou quand je suis invité chez des amis. Le but n'est pas d'imposer mes choix alimentaires aux autres», précise le pivot -en général le plus grand joueur et le plus costaud- de l'Ujap Quimper. Sportif de haut niveau et végétarien, c'est possible? «Il y a tout un débat sur les carences que ça pourrait provoquer. Des protéines, on n'en trouve pas que dans la viande. Il y en a aussi dans les légumineuses et les céréales. Quant à la vitamineB12, je la prends en apport exogène». C'est après avoir lu des témoignages de RichRoll, un ultratriathlète végétalien, puis le livre de Jonathan Safran Foer («Faut-il manger des animaux?») que William Molas a sérieusement songé à changer ses habitudes alimentaires.

Cocotte et Biscotte

«Je me suis beaucoup documenté et, en août2011, j'ai choisi de passer au végétarisme avec ma compagne, Caroline. Elle était un peu réticente au départ mais comme c'est une passionnée de cuisine, elle s'est rapidement prise au jeu», explique William, qui se définit comme un «geekosportif gourmand» sur Cocotte et Biscotte (lire ci-contre), le blog qu'ils ont créé.

«Des bons p'tits plats»

Un blog qui fourmille de recettes végétariennes toutes plus appétissantes les unes que les autres. Comme, par exemple, ces blinis de petits pois et chantilly de fromage frais aux fines herbes, cette panna cotta de tomates pesto d'épinards (recettes salées) ou encore ces muffins moelleux pistaches, chocolat blanc et abricots (recette sucrée). «Caro se lève même la nuit pour préparer des bons p'tits plats», sourit William, «commis de cuisine et conseiller très spécial». «On essaie de se rapprocher le plus possible de l'aliment brut, de recettes avec des produits naturels et bio. On a aussi le temps de cuisiner. Je comprends ceux qui rentrent chez eux et mettent directement une pizza surgelée au four après une grosse journée de boulot». Cocotte et Biscotte a déjà une petite notoriété sur la toile. «Nous avons été recommandés par d'autres blogueurs à l'émission Midi en France, sur France 3, ce qui a permis à Caroline de présenter en direct ses fraises au basilic sur mascarpone et palets bretons lors d'une émission tournée à Bénodet (29)». Avec ce nouveau mode de vie, «respectueux de la santé mais aussi du bien-être animal et de l'environnement», William Molas est à l'aise dans ses baskets.

Moins de courbatures

«Je n'ai jamais passé une aussi bonne saison sur le plan physique. C'était un test grandeur nature. J'ai juste eu une petite entorse de la cheville très rapidement guérie. Avec, pourtant, les mêmes charges de travail, je me suis senti beaucoup moins courbatu». Révolu, le temps où il avalait plus d'un demi-kilo de viande par jour (250 grammes le midi et300 le soir) sur les conseils de son préparateur physique lors de sa période de formation à Pau-Orthez. «J'ai suivi ce régime pendant deux ans mais je me posais quand même des questions car je me suis toujours soucié de mon alimentation. C'est une habitude que j'ai depuis tout petit avec ma mère qui me nourrissait avec beaucoup de potage et d'algues. J'explique d'ailleurs aux gens que c'est la raison de ma grande taille», plaisante ce géant vert.
 
http://cocotte-et-biscotte.fr/

* NBA (national basket-ball association): le championnat professionnel nord-américain.